« Retour

La carte mentale, quèsaco ?

Source image: http://lamaisondelaplage.tumblr.com

Marcher contribue au développement spatial des enfants. En effet, le rythme du pas, par rapport aux vitesses élevées de la voiture, est plus propice à l’assimilation des éléments qui nous entourent.

En marchant, les enfants prêtent attention à différents éléments pour construire sa compréhension de l’espace (l’enseigne de la boulangerie, la maison du copain, le parc de jeu, le passage piéton, la patrouilleuse, etc.). Cela favorise une meilleure orientation et une plus grande autonomie.

Des études montrent que plus une personne parcourt son environnement à pied, plus sa carte mentale s’affine. La carte mentale est une méthodologie employée en science sociale qui permet une représentation de notre espace vécu à travers le dessin.

Pourquoi ne pas proposer à votre enfant de faire sa propre carte mentale en dessinant son trajet jusqu’à l’école et découvrir ensemble les choses qui y figurent ?

Selon Kevin Lynch, 5 éléments devraient y figurer : les voies de circulation, les limites, les nœuds (carrefours…), les points de repères (enseignes, immeubles), les quartiers de la ville. Alors, y apparaissent-ils dans la carte de votre enfant ?

 


Contact et informations :

Coordination Pedibus ATE

Tél.: +41 (0)22 734 70 44

E-mail: coordination.pedibus@ate.ch